Attentat de Strasbourg.

12 décembre 2018

Communiqué de l'association Esprit Laïque, suite à l'attentat de Strasbourg.

Une nouvelle fois, la nation est frappée par le terrorisme islamiste. C'est encore un défi pour la sécurité et pour nos libertés.

Les heures qui viennent pourraient être encore sanglantes, puisque, malgré l'identification de cet assassin, il n'est toujours pas mis hors d'état de nuire.

 

 Son profil étant désormais connu, cela rajoute de l'incompréhension à l'horreur.

Il est des endroits sur le territoire national où le radicalisme religieux est la règle.


Pour être efficace contre ce type de dérive criminelle, il faut cesser de reconnaître un caractère religieux au prosélytisme, à l'affirmation radicale de sa foi et considérer toutes le paroles et actions menaçantes comme une préparation de crime.

Il faut que le Ministère de l'Intérieur et, particulièrement, la police du culte, soient sans appel avec les congrégations religieuses qui hébergent des gens connus par les services de renseignements.
En fermant, condamnant pénalement et financièrement les associations cultuelles et culturelles qui tolèrent le radicalisme   salafiste dans leurs rangs.

Ce sont des mesures de bon sens et de responsabilité.
Nous rappellons que le moment est plus à la négociation, par le gouvernement, avec les responsables religieux et les organisations musulmanes, puisque l'État lui-même est acteur dans le montage d'un clergé de l'islam.

Croire qu'en organisant le culte avec ceux-là même qui sont incapables de déradicaliser leurs croyances déviantes permettra de circonscrire les dérives terroristes est une folie qu'il nous faudra assumer si le projet de réforme de la loi de 1905 aboutit.

À l'heure où nous écrivons, le bilan humain des victimes du tueur s'élève à 3 morts et de nombreux blessés.
Nous exprimons tout notre soutien aux victimes ainsi qu'à leurs familles.

islamisme esprit laïque islam terrorisme strasbourg