Castaner, le clergé et les dealers

Un des arguments forts de Christophe Castaner, pour un toilettage de la loi de 1905 vient de tomber. Pour mémoire le ministre des cultes, envoie des signaux régulièrement pour faire savoir qu'il travaille à un projet de réforme de la loi de 1905. Sa dernière sortie, a eu lieu à l'Institut du monde arabe, où il expliquait tranquillement, devant un parterre de responsables musulmans du CFCM que l'Etat allait reconnaître l'islam comme religion républicaine.  

Castener insitut du monde arabe
Christophe castaner institut du monde arabe

Alors même que l'Etat, sur le principe de séparation des églises et de l'Etat, ne peut le faire sans briser le pacte républicain. Vous allez me dire :"mais pourquoi personne ne hurle?"

Et bien ce projet est comme le Coran, incréé. Ça a un sacré avantage, pas d'opposition massive, tant que rien n'est présenté aux citoyens français. Un autre avantage non négligeable pour le ministre et les quelques fidèles laquais du communautarisme, c'est de mettre sur le marché quelques éléments de langage censés faire passer la pilule.

Rappellons que outre le financement de l'islam par les deniers publics, l'Etat serait partie prenante dans la constitution d'un clergé puissant. Pour en faire accepter l'idée, il suffit de mettre en place une petite musique. Grâce à un clergé, portant une jolie médaille de reconnaissance par l'Etat, les joyeux prescripteurs de conscience vont empêcher la radicalisation et accessoirement le terrorisme islamiste.

Voilà une idée qu'elle est bonne! Confier la répression des excès de vitesse, aux fabricants de voitures ou encore, la lutte contre l'alcoolisme aux marchands de vin. Le nouveau monde est plein de surprise! Bon , tout ça, c'était avant l'attentat de Strasbourg.

Alors pour rappel, à Strasbourg, quand le maire passe à la télé, c 'est pour expliquer que sa ville est super Laïque. Mais à moins que le Père Noël n'ait décidé de déplacer la ville européenne, elle est toujours située en Alsace-Moselle. En concordat donc, ce qui explique peut-être pourquoi cette région fournit tant «d’acteurs religieux» dans les tragédies humaines que nous vivons actuellement que ce soit pour partir en Syrie, participer aux attentats: Bataclan ou attaque au couteau.

 

Strsbourg djihad
Strsbourg djiad 2

Manifestement le ministère ne connait pas ses dossiers. Créer un islam de France est une hérésie, puisque le djiadisme ne prend pas sa source en France. En France il est relayé dans quelques mosquées, mais surtout en accès libre sur internet, et diffusé par quelques revenants d'Orient, qui plombent de romantisme les guerres sanglantes auxquelles ils ont pris part. On va par ailleurs relâcher quelques 450 personnes radicalisées.

Quand on sait que le Cherif du Neudorf, a en partie pris son envol radical en prison, ça laisse rêveur. Mais le ministre a un plan: une charia light, qui va permettre de mettre les éléments suspects et potentiellement dangereux sous la tutelle du "clergé" qu'il croit pouvoir contrôler. Sûrement à la manière de l'église catholique, qui a rendu sa grand-mère docile sous "son voile catholique"...

Mais pour les parents de Cheklatt? Le père déguisé en gentil musulman de l'État islamique, peut-il être contenu par un Tareq Oubrou ? Les frères dirigés par des filières qui passent par l'Allemagne pourront-ils être ramenés dans une mosquée officielle portant cocarde du ministère de l'intérieur? Parce s'atteler à la jeunesse c'est bien, si on écarte les radicaux qui ont fait nid sur le territoire. Lorsque tout ces gentils prestataires de service auront compris que c'est l'état qui fixe le cadre, que le clergé sera la voix de son maître ministériel, il y a de forte chance qu'ils voient rouge henné, comme la barbe à papa.

48387269 521513178349927 4048921860996333568 n

La grande idée anti-républicaine de Macron, sensée « RE-donner à l'islam sa place particulière » dans la République, risque fort de devenir un outil stigmatisant qui mettra double pression sur les français musulmans, qui vivent leur foi à l'abri de la liberté de conscience.

En armant un clergé pour parler à leurs places, en radicalisant des radicalisés, il y a fort à parier qu'ils prennent un coup de pied au cul-te, les obligeant à avoir peur de leurs propres coreligionnaires. Je veux dire encore plus que maintenant. Eux et leurs enfants, leurs femmes, leurs filles.

Sans compter, les exilés religieux, cachés ici, justement parce que l'état est séparé des églises et permet une liberté de conscience intégrale.

Heureusement pour Castaner, ce toilettage de la loi n'est pas encore officiel, sinon on aurait pu lui dire que c'est la pire sottise du siècle que d'organiser des cures de désintoxication avec des dealers mandatés par l'Etat.

Ce qui n'est pas écrit, n'existe pas, c'est pour ça qu'on en parle!

cfcm castaner loi de 1905 république esprit laïque