Billets de maltwhiskey

Ménard 2019, ou la prise d'otage de Jésus!

Tant va la crèche à l’eau qu’à la fin elle se casse.


Une fois de plus la période de Noël nous amène son lot de redites. Une fois de plus comme ces cinq dernières années Monsieur Menard installe SA crèche dans SA mairie. Déjà condamné pour la chose il réitère arguant du «droit » de tradition, clamant à qui veut l’entendre que ceux qui sont contre sont d’horribles laïcards honteux des racines chrétiennes de la France.
Que la France soit catholique on ne peut le nier mais elle est aussi protestante, juive, et un peu musulmane sans compter le nombre incalculable de déclinaisons religieuses.

Lire la suite

FranceTV en plein confusionnisme sur la laïcité

Francetv publie une video hallucinante de confusionnisme sur la laïcité.


" L'islam est -il compatible avec la laïcité ? C'est l'instant détox !"


Voilà le titre alléchant de cette publication pour le moins "putaclic".

Décryptage :

- On attaque direct par des citoyens qui affirment que la laïcité c'est "pas de voile, pas de religion" sous couvert d'un caviardage du visage (genre curé pédophile) ou  "une personne de couleur" qui nous parle d'une comparaison entre la France et des pays arabes mais ne voit pas de problème avec les signes ostensibles catholiques.

Pour le moins essentialiste, cette entrée en matière.

- Ensuite, vient la question des fonctionnaires. Manifestement, la témoin, qui n'a pas entendu parler de la neutralité des agents publics, pose cette question :

"si on peut le porter dans la rue, pourquoi pas au boulot si on est fonctionnaire ?"

Lire la suite

Macron, gilets jaunes et Tareq Oubrou

Peu d'actualité laïque en ce moment, l'information étant dévolue aux "gilets jaunes".

À titre personnel, je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle que soient mises en lumière les conditions de vie de nos concitoyens. Je vois une nouvelle fraternité poindre dans une société que l'on pensait tétanisée par des politiques publiques incisives.

Mais il est bon de rappeler que dans l'ombre, le gouvernement Macron travaille à la fin de ce qu'il reste d'une certaine idée de la République.

La loi de 1905 risque fort de subir une modification structurelle importante. Le pire serait que cela se fasse par ordonnance, au détour d'une soirée people à l'Elysée.

Sous couvert de démocratie !

Lire la suite

Laïque et née en 1974...

Je suis née en 1974.

J’ai assistée à l’élection de tonton...euh Mitterrand en 1981.

J’m’en souviens comme si c’était hier: je buvais jus de tomate sur jus de tomate pendant que les grands avaient les yeux rivés sur l’écran de télé de la mairie d’Evry!

Et puis il y eut le résultat. Des cris de joies, des larmes... « maman pourquoi elle pleure? » -Elle ne pleure, c’est de la joie ma chérie! Ah.. Des larmes de la dame, j’ai filé rendre les armes et du trop plein de Solanacée.

J’étais scolarisée à Alexandre Dumas, j’ai joué le Petit Prince avec 5 petits princes: il y avait Ta-Yang, Aicha, Delphine (zut j’ai oublié les 3 autres). En CM1, j’ai eu un instit anar, qui nous a fait écrire une pièce de théâtre, nous a fait construire les décors, chercher des lieux pour la jouer afin de mettre en pratique ce qu’on apprenait chaque jour.

Lire la suite

Focus : réforme de la loi de 1905

Focus : réforme de la loi de 1905

La Loi de 1905 porte la liberté absolue de conscience qui donne à chacun le droit de croire ou de ne pas croire et elle garantit pour tous la séparation des Églises et de l’État. Elle assure la concorde et la paix en affirmant la primauté du commun dénominateur - la citoyenneté républicaine - sur n’importe quelle autre appartenance, empêchant ainsi de graves conflits et clivages au sein de la République.

Si le Président de la République veut amender la loi de 1905 c’est parce que, en l’état, il ne peut pas comme il le souhaite structurer les religions, ni contrôler leurs financements. Il ne peut pas non plus labelliser des Associations cultuelles, c’est à dire décider de leur caractère religieux ou non.

Or le Président de la République veut renouer le lien de l’État avec la religion et «redonner» à l’islam «sa place particulière» (en suivant les avis de l’institut Montaigne et de Hakim El Karoui).

Lire la suite

13 novembre 2018: Un chrysanthème parmi les bleuets.

13 novembre 2018

3 ans.

Trois longues années de résilience.                                                                                                                                                                On a tous éprouvé le malaise de se dire qu'on n'y était pas, qu'on aurait pu être là.                                                                                     

On a tous pensé à ce qu'on aurait fait, ou pas fait.                                                                                                                                      C'est l'objet des commémorations personnelles, des pèlerinages mémoriaux, sur les lieux, ou à distance. C'est l'essence du souvenir avec un point de départ partagé avec 60 millions de concitoyens, avec un horaire commun, des images communes...

Cette année, l'État offre une couronne de fleurs pour le prix du sang, le prix du déni qui a conduit à cette tuerie. Une couronne partagée avec la ville de Paris. Et quelques mots, en hommage. Une fleur parmi les hommages du centenaire de la fin de la guerre.

Un chrysanthème parmi les bleuets.

Lire la suite

Asia Bibi, ou la normalisation du blasphème mondialisé.

Cette histoire illustre à merveille la théorie de l’aile de papillon battant à Tokyo pour déclencher un tremblement de terre à Pointe à Pitre.

Au tout début de l’affaire, la jalousie d’une femme blessée. Asia Bibi est la deuxième femme d’un homme qui a divorcé de sa première femme pour l’épouser.
La première femme n’a jamais pardonné et pour se venger, avec l’aide d’amies musulmanes, elle a fait accuser la chrétienne Asia Bibi d’avoir puisé de l’eau dans un puit musulman.
En plein d’endroits du globe un tel motif aurait été débouté, d’ailleurs personne n’y aurait pensé, mais au Pakistan cela mena Asia Bibi droit dans le couloir de la mort, où elle est restée 8 ans dans l’attente de son jugement.

Le motif? Asia Bibi est chrétienne et comme le puit appartient à un musulman, et que la dénonciatrice, pour assurer sa cause, a accusé Asia Bibi d’avoir prononcé des paroles contre le prophète, Asia Bibi est donc accusée de blasphème.

Lire la suite

Décryptage du futur projet de réforme de la loi de 1905

 Ce dossier est l’un des plus sensibles du quinquennat.


Après un an et demi de cogitation au sommet de l’Etat, la répartition des rôles se dessine. Pendant que les fidèles imaginent des schémas de financement du culte, le gouvernement veut sévir sur l’ordre public. Comment ? En réformant la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat.
L’idée trottait depuis des mois dans la tête du chef de l’Etat. Ecartée, dans un premier temps. Puis verbalisée comme une conviction intime : "il faut amender la loi de 1905".


Le discours présidentiel tant attendu sur la laïcité va donc arriver et il annoncera une loi de 1905 d'autant plus facilement vidée en partie de sa substance que l'entourage présidentiel proche la qualifie de « vieux totem ».
En effet les articles 1 et 2 garantissant la liberté de conscience et le libre exercice des cultes sous réserve du respect de l'ordre public, et le fait que l'Etat ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte resteront inchangés.

Par contre, les articles 18 et 36 qui encadrent le REGIME DES CULTES va être profondément modifié. Or la loi de 1905 est un ensemble qui ne se résume pas à ses 2 premiers articles sauf à tuer l'esprit de la loi.

Lire la suite

Focus: Il n'y a pas de liberté de religion!

  Focus: il n'y a pas de liberté de religion!


De nouveau , l'actualité nous soumet  à des biais concernant la sémantique appliquée à la loi de 1905.

Nous avons déjà fait un "focus" concernant le terme "vivre ensemble" en démontrant le caractère anti- laïque de ce terme.
Aujourd'hui ,voici un nouvel élément de langage qui nécessite un décryptage, pour débunker et remettre à la place, les bons mots pour les bonnes situations.

Les tenants d'une laïcité apaisée nourrissent les discours opposés à la laïcité républicaine.
Vous avez peut être déjà noté le terme de "liberté de religion". La laïcité, donc la loi de 1905, serait une loi de liberté DES religions.
Cette réduction est fausse si on ne connait pas cette loi en détail, et propagandiste si on la connait et qu'on la réduit à cette simple idée.

Lire la suite

"toutes ces bonnes âmes.."

Qu'elles sont belles toutes ces bonnes âmes qui confondent islam et islamisme (critiquer le second serait forcément s'en prendre, par "islamophobie", à tous les musulmans) ;

toutes ces bonnes âmes qui refusent la liberté d'expression quand il s'agit d'évoquer une religion et de porter un regard critique sur ses dérives, ses pratiques, ses prêches, ses doctrines ;

toutes ces bonnes âmes qui cherchent à requalifier toute critique concernant une religion en blasphème et en diffamation pour les croyants qui se sentiraient atteints dans leurs valeurs ;

toutes ces bonnes âmes qui réduisent la liberté de conscience à la seule liberté de religion et donc d'exercer un culte ;

toutes ces bonnes âmes qui oublient que des droits entraînent aussi des devoirs ;

Lire la suite

Focus: décryptage de l'arnaque sémantique du

Focus: décryptage de l'arnaque sémantique du "vivre ensemble"

Parlons un peu de la pasteurisation des esprits. En matière de laïcité, il y a plusieurs écueils sémantiques qui piègent le débat public. Le plus important d'entre eux est une réduction de la loi de 1905 et de son esprit (la laïcité) à un traitement global de ce que cet ensemble représente.

On parle de "vivre-ensemble".

Lire la suite

Auschwitz 2019" sur le campus de Bobigny .lettre citoyenne

L'association "Esprit Laïque" se fait le relai de cette lettre/ email et vous demande de faire suivre par voie postale, ou par email ce courrier citoyen.

Les faits dénoncés par ce texte sont d'une telle violence, que nous pouvons considérer qu'il s'agit ici d'une atteinte à la liberté de conscience et que le caractère antisémite ne fait aucun doute.

Merci de transmettre en copier-coller ce texte dans le corps de votre mail, aux adresses suivantes

secretariat.doyen.smbh@univ-paris13.fr

secretariat.direction.smbh@univ-paris13.fr

ou par voie postale à:

Faculté de Médecine, campus de Bobigny, UFR SMBH ,74 rue marcel Cachin  93017 Bobigny cedex

 

voici le texte en question:

Lire la suite

Focus sur le planning et la dérive intégriste islamiste

L’association Esprit Laïque va poser des jalons et décrypter une affaire qui secoue en ce moment le planning familial. L’entrisme d’idéologie ne fait plus de doute. Nous allons produire des captures d’écran mettant en perspective ce changement de vision de ce qui était un fleuron de la lutte pour le droit des femmes portant sur les questions d’avortement et de contraception.

Il devient urgent de savoir et de faire connaitre les dérives actuelles de  cette association notoirement d’intérêt public, afin que les corps et les droits des femmes ne soient pas soumis à une quelconque idéologie qui renverrait à une centaine d’années en arrière les luttes pour l’émancipation.

Lire la suite

L'Observatoire de la laïcité, service public , bloque un réseau d'associations laïques

23 octobre 2018.  L'Observatoire de la laïcité, service public, bloque un réseau d'associations laïques

Je constate avec effarement, monsieur #Cadène, que vous avez délibérément bloqué le compte Twitter de l'Association "#espritlaique".

Que nous ne soyons pas d'accord avec la vision de la laïcité que vous défendez me permet de comprendre votre agacement mais non d’accepter votre blocage.

En effet, le profil qui nous a bloqués est votre profil "Laïque", où vous déroulez votre communication liée à l'Observatoire de la Laïcité dont vous êtes le rapporteur.

Or l'ODL est un organisme sous tutelle de Matignon. À ce titre, il est perçu comme un service public par nombre de citoyens qui considèrent qu’ils contribuent financièrement à son fonctionnement.(1)

Lire la suite

Charia chlorée à Rennes

Charia chlorée à Rennes .Octobre 2018.

An I de l'application des préceptes de "l'islam du milieu" version light du "TAMKINE" des frères musulmans et du "ramadan's Brother's band".

- un coup de maître, puisqu'un vêtement non religieux devient porteur d'espoir pour de nombreuses femmes religieuses, qui n'ont religieusement pas le droit de se baigner en présence d'hommes. Inch'Allah!

- un deuxième coup de maître, puisque c'est sans batailler que cette application de la Charia frériste prend forme. Il s'agit d'une décision de la mairie. Tout simplement !

Lire la suite

Le Burkini à la piscine de Rennes

Le Burkini à la piscine de Rennes (et les élus dans le court bouillon des accommodements déraisonnables) constitue une victoire pour les islamistes, contre laquelle nous devons nous battre.

Le Burkini de piscine est techniquement une aberration. La natation en piscine requiert pour être fluide des vêtements de bain a minima, moulants, qui laissent le corps le plus dénudé possible afin - de surcroît - que la douche qui précède le bain soit hygiéniquement efficace sans requérir de grandes quantités d’eau.

Au delà de ces aspects matériels, la symbolique sexiste de ce carcan de bain est à souligner et à dénoncer inlassablement. Le burkini, comme tous les dispositifs islamiques réservés exclusivement aux femmes, est le porte-drapeau d’un pouvoir politico-idéologico-religieux, l’islamisme, qui conçoit les femmes comme des objets sexuels devant signifier leur «pudeur» (leur non mise à disposition) en cachant leur corps. Cela implique que celles qui ne le cachent pas sont impudiques et à disposition, «passant d’une main à l’autre comme une pièce de deux euros»(Hani Ramadan).

Lire la suite

ONU, burkas et droits de l'homme.

ONU, burkas et droits de l'homme.
Suite à un article de la Croix en date du10/10 2018 (https://www.la-croix.com/.../LONU-epingler-France...) "on apprend que le comité des droits de l'homme s'apprête à prendre position à l'encontre de la loi française de 2010 qui pénalise la dissimulation du visage dans l'espace public"

Il y a quelques mois ce même " machin" a rendu un avis sur l'affaire "baby-loup". Ce comité composé de juristes internationaux donne donc des avis et affirme que la loi française n'est pas conforme à une législation internationale faite d'accords entre pays.

Il serait donc illégal du point de vue du comité onusien de demander que le port d'une tenue, visant à dissimuler son visage soit interdite dans l'espace public.
Mais le comité va plus loin en pratiquant une relecture de la loi de 2010, et en décrétant " une atteinte à la liberté religieuse et à la discrimination"
La loi de 2010 est très claire pourtant puisqu'elle précise dans son article 1er :"nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage."

Lire la suite

Discours de Boualem Sansal aux Invalides

Lors de la remise du prix Lanzi aux invalides le 26 septembre 2018, Boualem Sansal a prononcé un discours que l'Association Esprit laïque se devait de relayer.

Voici ce discours intégral, et nous remercions son auteur pour ces mots dont nous avions besoin.

 

Monsieur le président,

Mesdames et Messieurs,

 

Cher Monsieur Schmitz, cher ami,

Je n'ai qu'un mot à vous dire: Merci.

Je suis un homme modeste mais je dois dire que votre discours fut un régal pour mes oreilles, une symphonie qui m’a fait entendre les belles sonorités de l'intelligence, de la bonté, de l'élégance, et de ce bel esprit qui fait le charme et la beauté de la culture et de la langue françaises. Cette culture et cette langue qu’aujourd’hui on défend si mal, qu’on ne défend plus en vérité, qu’on moque même, pris que nous sommes dans la sous-culture produite par une mondialisation sans âme, culture et langue françaises que pour ma part je défends avec force et auxquelles chaque jour je rends grâce pour ce qu'elles ont fait de moi et ce qu’elle ont pu donner à l'Algérie et qui lui ont permis quelque part de résister à l’idéologie castratrice du FLN et aux rêveries mortifères de l’islamisme

Lire la suite

Zineb el Rhazoui, burkini et fatwa numérique.

 

Zineb el Rhazoui, burkini et fatwa numérique.

Décidément, l'automne sera textile. Alors que Redouane Faïd vient de se faire arrêter, chez lui au petit matin, suite à une dénonciation pour radicalisation par un voisin surpris de voir défiler des burkas dans son immeuble.
La France abasourdie découvre que la loi de 2010, sur le port de vêtements qui cachent le visage, n'est pas appliquée.

Ceci dit, pas de panique !

Lire la suite

Gérard Collomb quitte le ministère des cultes.

Gégé la cabosse vient de quitter ses fonctions. Le rodéo de son départ sera un fait majeur de la politique de Jupiter. Celui qui a façonné le dieu européen depuis Bercy et le départ en péniche sur la Seine lâche sa créature devenue hors de contrôle.

Plus qu'un drame grec, c'est l'histoire du docteur Frankenstein. Le tailleur qui a ciselé l'accession à la fonction suprême, dirigé la foudre pour donner vie au vide, lâche le monstre fabriqué de toutes pièces dans le moulin élyséen, dans le brouhaha des paysans qui montent la colline avec feu et fourches.

Lire la suite