loi de 1905

Lettre au président (Rim Ha)

Monsieur Le Président,

en France, tout français n'a qu'un seul représentant, c'est La République indivisible et Laïque, où nous avons déjà élu son responsable: Vous, Monsieur.

Et mon cœur laïque de ce jour, pourtant née de confession musulmane, ne peut accepter cette division du Pouvoir.

Et en tant que personne qui a lu le Coran dans sa racine, je refuse que vous me désigniez un de ces représentants. J'ai mon propre cerveau pour lire un Livre et méditer ses mots; Je n'ai, en ce sens, aucun représentant à avoir sur ma foi, ou sur son contrôle.

Aussi, Monsieur Le Président, étant donné que le sujet vous anime, sachez que les représentants de l'islam que vous désignez, suivent les Hadiths, ce qui est interdit dans le Coran à la sourate 31 verset 6, parce-qu'ils "égarent".


Alors voyez Monsieur, Femme Laïque que je suis, je n'ai pas besoin de leurs sciences pour lire et comprendre des mots, et leurs sens. Qu'ils suivent eux-mêmes déjà le Coran, au lieu de tourner le dos à ses versets, comme indiqué à la sourate 31 verset 7.

Cher Monsieur Le Président de MA République, je vous prie de bien vouloir observer la pérennité de la Loi de 1905, et d'en être le Garant, afin d'apaiser mon âme qui vibre au son de la Liberté, l'Égalité, et la Fraternité Universelle.

J'aime la France des Lumières, et je ne peux accepter que l'Obscur lui fasse ombre.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur Le Président, mes sentiments les plus respectueux.

Bien à vous,

Une Mère, qui veut voir grandir son fils avec Lumières dans ses yeux.

Zineb est maintenant une Marianne.

Il y a des choix qui s'imposent. Qui deviennent des évidences sur l'instant et pour l'avenir. Le Grand Orient a réalisé le vœux de nombre de nos concitoyens et particulièrement de l'association Esprit Laïque.

Zineb est maintenant une Marianne.

Une Marianne de fait, dans la tête des militants et des citoyens laïques. La Marianne nécessaire au rétablissement de la laïcité dans ce qu'elle a de plus pure et de plus émancipatrice. Une Marianne tournée vers le monde, et attachée par le lien philosophique de l'amour de la liberté.

Un lien invisible nous attache à Zineb, une force primaire qui renforce nos actions, nos mots. Cette personnalisation, cette mise en représentation de nos combats par le visage de notre fière représentante, renforce notre volonté d'affirmer notre rejet de la séparation.

Parce que c'est de cela qu'il s'agit. De l'unité d'une nation! De repousser les tentatives de séparatisme, de faire taire l'affirmation de valeurs inverses à la civilité, de permettre l'expression citoyenne en l'émancipant des réflexes cléricaux, d'affirmer que la France laïque est un refuge pour les apostats, les divergents cultuels et culturels, pour les pourchassés par les théocrates et autres fachistes moyen-ageux.

Zineb porte ces voix là, ces espérances là, ces résistances là.
Ce prix Marianne Jacques France me remplit de fierté, la fierté de compter parmis les amis, et les camarades de lutte de celle qui d'amazone, vient de devenir une Marianne de ce siècle.

Oui, il y a des choix imposés, faute de figures représentatives, mais ce n'est pas le cas ici. Zineb s'impose, avec humilité et simplicité. Elle est Marianne.

Elle est la Marianne de cœur, en tête de ligne sur des fronts difficiles, où les mots sont des armes, et peuvent tuer. Une Marianne sincère, charmante, et rebelle, laïque. Le visage de la République !

Lire la suite

Du moment où ma conscience politique a émergée,

Du moment où ma conscience politique a émergée, j’ai toujours été de gauche. La solidarité sociale, l’amélioration des conditions de travail, la nécessité de réguler le marché ou de compenser ses effets négatifs sur la société ont toujours été pour moi des évidences.


J’ai développé une indifférence naturelle à la possession de marqueurs sociaux de « réussite », (grosse bagnole, pépée siliconnée) et un anti cléricalisme virulent, rompant ainsi avec le fervent catholicisme familial.

Lire la suite

Pour en finir avec l'article 1er de la Loi de 1905.

Pour en finir avec l'article 1er de la Loi de 1905.

Non, l'article majeur de la loi de 1905 , ce n'est pas " le droit de croire ou de ne pas croire", mais" la République assure la liberté de conscience".

Et ce n'est pas du tout la même chose!

1) " la République assure la liberté de conscience" à l'ensemble des citoyens sans définir de cultes, de croyances, et sans mentionner de religions ou encore de rites. Cet article exclut de fait les mouvements collectifs, pour ne s'attacher qu'à une définition large de la conscience.

2) " la République assure la liberté de conscience" n'impose pas de droits, ni même de devoirs aux citoyens en tant qu’individus, mais place l'organisation républicaine au dessus des consciences pour assurer une liberté universelle et individuelle.

Lire la suite

Focus Macron a Souillac 18 janvier 2019

Verbatim de la réponse de Macron sur la laïcité à Souillac :

Alors vous m’avez interrogé sur la loi de 1905... je pense que le sujet qui est le nôtre n’est pas de savoir s’il faut toucher telle ou telle loi, et moi je ne le prends pas en regardant s’il faut toucher telle ou telle loi

[[[[[[[Il faut rappeler que le président ne fait pas la Loi, mais qu'il en est le garant, comme il l’est des institutions et de la Constitution. La loi de 1905 et ses deux premiers articles sont un préambule à la Constitution. Symboliquement la Constitution depuis 1946 et 1958 découle de ce préambule. Cela permet d’affirmer que la France est une république "laïque"]]]]]]]

Lire la suite

Lettre aux musulmans en France.

Lettre aux musulmans en France.

Le président Macron et son gouvernement sont en train de mettre au point une réforme de la loi de 1905. Une réforme négociée avec les responsables des cultes et en particulier avec le culte musulman. Contre toute attente, sans demande particulière, l’État a décidé de modifier la loi 1905 dans ses articles fondateurs au prétexte de reconnaitre un clergé pour vous représenter.

Cette réforme intervient dans un climat particulier, et dans un pays particulier. La trop longue série d'attentats meurtriers contre la nation française, nation dont vous faites partie, a fragilisé l'équilibre nécessaire à une société laïque. L'émergence du radicalisme islamiste et du salafisme en particulier, a jeté le discrédit sur l'islam.

Lire la suite

La société est-elle laïque ?

La société est-elle laïque ?

La communication de l'observatoire de la laïcité tourne autour de cette question. Ses représentants affirment le droit littéral. "Seul l'État et le service public sont laïques".

- Oui, du point de vue de la loi de 1905, le service public est laïque, puisqu'il fonctionne dans la plus stricte neutralité. Aucune affirmation de leur conscience n'est permise à ses agents.

-Concernant l'Etat, le pouvoir régalien, il devrait s'agir d'une séparation et non d'une neutralité. "Loi de séparation des églises et de l'Etat", c'est le titre de la loi de 1905.

L’État n'est donc pas à proprement parler laïque. Il est séparé des consciences. Son rôle est de garantir la laïcité au travers de ses institutions et en garantissant la neutralité des agents publics. N'en déplaise à Jean-Louis Bianco, garantir la neutralité du service public, n'est pas le seul axe dont l'Etat doit s'occuper.

Que ce soit le boulot de l'observatoire, soit !

Lire la suite

Mon universalisme à moi..

Mon universalisme à moi...

Je n'ai jamais touché une once de philosophie, sans BEPC c'est compliqué. Le travail m'a appelé de bonne heure. Du coup sans base de connaissances particulières, je me suis fait une idée de l'universalisme qui paradoxalement n'appartient qu'à moi.

Il existe deux catégories sur ce créneau. Je vais dire un truc bateau, mais c'est une réalité tellement dingue qu'il faut la dire : il y a les universalistes... et les autres.
Mon universalisme à moi, il est pas contraint par les limites de l'apprentissage, ni figé, et c'est mon avantage. Il se modifie en fonction de ce que je découvre chaque jour. Mon universalisme, il est personnel et individuel. C'est à moi !

Lire la suite

Allez tous vous faire enculter!

Allez tous vous faire enculter!

Voici en substance ce que prêche le nouveau super clergé que devient dans une longue descente aux enfers, l'observatoire de la laïcité.
Insupportable pour ces évangélistes d'Etat que de s'apercevoir que tant de têtes sans âmes ( on dit mécréant des fois, ou moutons égarés c'est selon...), ne recourent pas aux services de Dieu dans un pays où la religion est devenue un fait secondaire.

Allez tous vous faire enculter au service national universel. " Envoyez vos enfant couverts de vos symboles religieux familiaux, chargez les de convertir la nation dans des lieux où par obligation les mineurs sont tenus d'aller..." . Perdu Jean-Louis Bianco! Il reste des hussards de la République tel Jean- Michel Blanquer pour défendre la liberté de conscience pour les mineurs.

Lire la suite

Appel des 113

Esprit  Laique est signataire de cet appel à ne pas modifier la loi de 1905

vous trouverez le lien pour signer en bas de page!

Lire la suite

Les Grandes Gueules et le confusionisme!

Et si on parlait du confusionnisme " laïque"? Ça te va?

La laïcité c'est la liberté de conscience. Une dimension philosophique de la croyance qui est déterminé par l'individualité. Oui, la liberté de conscience s'adresse aux citoyens. A chaque individu. C'est une liberté individuelle qui permet à chacun de vivre sa foi, ou son athéisme sans prescripteur de conscience et sans être sous contrainte d'état. Il ne faut pas l'assimiler à la liberté d'expression. La conscience n'est pas tenue de s'exprimer. Malgré tout, une petite musique confuse, vient parasiter cette liberté individuelle. Une musique confusante et sirupeuse.

Lire la suite

Castaner, le clergé et les dealers

Un des arguments forts de Christophe Castaner, pour un toilettage de la loi de 1905 vient de tomber. Pour mémoire le ministre des cultes, envoie des signaux régulièrement pour faire savoir qu'il travaille à un projet de réforme de la loi de 1905. Sa dernière sortie, a eu lieu à l'Institut du monde arabe, où il expliquait tranquillement, devant un parterre de responsables musulmans du CFCM que l'Etat allait reconnaître l'islam comme religion républicaine.  

Lire la suite

verbatim "obsèques de la loi de 1905"

Bonjour à tous et toutes!

Mes chers amis, mes frères et sœurs laïques, nous sommes réunis en ce lieu symbolique pour évoquer la (presque) perte de notre très chère amie, (presque) disparue sous les coup de boutoir de ses ennemis intimes.

La maladie va peut être l'emporter. Cette maladie qu'on pensait définitivement disparue et qui revient justement par ses propres enfants. Cette maladie honteuse porte un nom: le cléricalisme.

En 1905, c'est justement pour vacciner définitivement la nation contre cette maladie que fut votée et discutée la loi qui risque fort d'être abattue par ceux qui sont justement élus pour en défendre l'essence.

Lire la suite

Ménard 2019, ou la prise d'otage de Jésus!

Tant va la crèche à l’eau qu’à la fin elle se casse.


Une fois de plus la période de Noël nous amène son lot de redites. Une fois de plus comme ces cinq dernières années Monsieur Menard installe SA crèche dans SA mairie. Déjà condamné pour la chose il réitère arguant du «droit » de tradition, clamant à qui veut l’entendre que ceux qui sont contre sont d’horribles laïcards honteux des racines chrétiennes de la France.
Que la France soit catholique on ne peut le nier mais elle est aussi protestante, juive, et un peu musulmane sans compter le nombre incalculable de déclinaisons religieuses.

Lire la suite

Macron, gilets jaunes et Tareq Oubrou

Peu d'actualité laïque en ce moment, l'information étant dévolue aux "gilets jaunes".

À titre personnel, je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle que soient mises en lumière les conditions de vie de nos concitoyens. Je vois une nouvelle fraternité poindre dans une société que l'on pensait tétanisée par des politiques publiques incisives.

Mais il est bon de rappeler que dans l'ombre, le gouvernement Macron travaille à la fin de ce qu'il reste d'une certaine idée de la République.

La loi de 1905 risque fort de subir une modification structurelle importante. Le pire serait que cela se fasse par ordonnance, au détour d'une soirée people à l'Elysée.

Sous couvert de démocratie !

Lire la suite

Laïque et née en 1974...

Je suis née en 1974.

J’ai assistée à l’élection de tonton...euh Mitterrand en 1981.

J’m’en souviens comme si c’était hier: je buvais jus de tomate sur jus de tomate pendant que les grands avaient les yeux rivés sur l’écran de télé de la mairie d’Evry!

Et puis il y eut le résultat. Des cris de joies, des larmes... « maman pourquoi elle pleure? » -Elle ne pleure, c’est de la joie ma chérie! Ah.. Des larmes de la dame, j’ai filé rendre les armes et du trop plein de Solanacée.

J’étais scolarisée à Alexandre Dumas, j’ai joué le Petit Prince avec 5 petits princes: il y avait Ta-Yang, Aicha, Delphine (zut j’ai oublié les 3 autres). En CM1, j’ai eu un instit anar, qui nous a fait écrire une pièce de théâtre, nous a fait construire les décors, chercher des lieux pour la jouer afin de mettre en pratique ce qu’on apprenait chaque jour.

Lire la suite

Focus : réforme de la loi de 1905

Focus : réforme de la loi de 1905

La Loi de 1905 porte la liberté absolue de conscience qui donne à chacun le droit de croire ou de ne pas croire et elle garantit pour tous la séparation des Églises et de l’État. Elle assure la concorde et la paix en affirmant la primauté du commun dénominateur - la citoyenneté républicaine - sur n’importe quelle autre appartenance, empêchant ainsi de graves conflits et clivages au sein de la République.

Si le Président de la République veut amender la loi de 1905 c’est parce que, en l’état, il ne peut pas comme il le souhaite structurer les religions, ni contrôler leurs financements. Il ne peut pas non plus labelliser des Associations cultuelles, c’est à dire décider de leur caractère religieux ou non.

Or le Président de la République veut renouer le lien de l’État avec la religion et «redonner» à l’islam «sa place particulière» (en suivant les avis de l’institut Montaigne et de Hakim El Karoui).

Lire la suite

Décryptage du futur projet de réforme de la loi de 1905

 Ce dossier est l’un des plus sensibles du quinquennat.


Après un an et demi de cogitation au sommet de l’Etat, la répartition des rôles se dessine. Pendant que les fidèles imaginent des schémas de financement du culte, le gouvernement veut sévir sur l’ordre public. Comment ? En réformant la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat.
L’idée trottait depuis des mois dans la tête du chef de l’Etat. Ecartée, dans un premier temps. Puis verbalisée comme une conviction intime : "il faut amender la loi de 1905".


Le discours présidentiel tant attendu sur la laïcité va donc arriver et il annoncera une loi de 1905 d'autant plus facilement vidée en partie de sa substance que l'entourage présidentiel proche la qualifie de « vieux totem ».
En effet les articles 1 et 2 garantissant la liberté de conscience et le libre exercice des cultes sous réserve du respect de l'ordre public, et le fait que l'Etat ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte resteront inchangés.

Par contre, les articles 18 et 36 qui encadrent le REGIME DES CULTES va être profondément modifié. Or la loi de 1905 est un ensemble qui ne se résume pas à ses 2 premiers articles sauf à tuer l'esprit de la loi.

Lire la suite

ASSISES TERRITORIALES DE L'ISLAM DE FRANCE

Nous sommes tombés en arrêt devant un formulaire de la préfecture de Dordogne. Un questionnaire concernant les assises territoriales de l'islam de France. Territoriales!!! Ce document est à destination des musulmans et est édité par les services de l'État en contravention totale avec l'égalité républicaine. En indexant les questions en direction des seuls musulmans, et en ne demandant pas son avis à la totalité de la population française, la préfecture de Dordogne valide la communautarisation des musulmans . Pire , les questions laissent un goût amer d'organisation ,dans un futur proche, par l'Etat du culte de l'Islam. Le principe de la laïcité, c'est de ne pas permettre à l'état de gérer le culte en France, ni de l'organiser afin de préserver les consciences de tous les citoyens. Vous vouliez savoir ce que l'état prévoit, ce que sera le Concordisme en matière d'Islam ? Lisez ceci. J'ai répondu en qualité de citoyen.

Lire la suite