L'Observatoire de la laïcité, service public , bloque un réseau d'associations laïques

23 octobre 2018.  L'Observatoire de la laïcité, service public, bloque un réseau d'associations laïques

Je constate avec effarement, monsieur #Cadène, que vous avez délibérément bloqué le compte Twitter de l'Association "#espritlaique".

Que nous ne soyons pas d'accord avec la vision de la laïcité que vous défendez me permet de comprendre votre agacement mais non d’accepter votre blocage.

En effet, le profil qui nous a bloqués est votre profil "Laïque", où vous déroulez votre communication liée à l'Observatoire de la Laïcité dont vous êtes le rapporteur.

Or l'ODL est un organisme sous tutelle de Matignon. À ce titre, il est perçu comme un service public par nombre de citoyens qui considèrent qu’ils contribuent financièrement à son fonctionnement.(1)

nicolas cadene tweeter

Il est donc pour le moins étrange :

1) d'être exclu d'un vecteur d’information d'état

2) de ne pouvoir éventuellement exposer à L'ODL des faits qui relèvent de son champ d'action

3) de ne pouvoir le cas échéant critiquer et contester la vision que cet organisme diffuse par votre voix, tant à la télévision que dans la presse écrite.

À ce propos, vous pourriez éventuellement informer les citoyens de situations anti laïques telles que les exégèses de textes coraniques à Lyon II, l'infiltration du planning familial par des sœurs prosélytes, l’existence de salles de prières dans les services publics, révélée par le livre de Lhomme et Davet.

Vous pourriez également nous éclairer sur les subventions versées à l'association "Coexister", plutôt que de porter secours à votre consœur Rennaise, en expliquant que le burqini ne remet pas en cause la laïcité (ce que chacun sait s’il connaît la loi).

À moins que ce bloquage ne soit dû au projet de loi concernant L'ODL, visant à faire de cet organe une institution? (2)

Ou bien sont-ce les élections européennes qui pourraient faire de vous le grand représentant de l'une des laïcités que vous détaillez avec délectation dans des interviews monolithiques?

Les deux choses semblent liées car elles vous permettraient de faire taire toutes les oppositions à votre ligne «coexistante». Vous ne seriez donc plus un simple «observateur» mais deviendriez un véritable prescripteur, un nouveau pasteur minorant l'esprit de la laïcité, alors qu’elle permet d’assurer la concorde des citoyens au delà des religions, de ne pas vendre à la découpe les consciences de nos concitoyens musulmans, juifs ou chrétiens, et de respecter la conscience des athées et des agnostiques qui composent la majeure partie de ce pays.

Étatiser l'Observatoire de la Laïcité, rendre son avis légal et l’ériger en représentant des consciences multiples serait un grave danger. L'Observatoire de la laïcité n'est pas chargé d’assurer la promotion oecuménique des cultes, ni d'en organiser la défense ou l'acceptation.

On ne soigne pas une plaie en l'ouvrant. Aussi je vous demande de débloquer le compte tweeter de l'Association Esprit Laïque, afin que nous, société civile, associations, puissions observer le tournant que semble prendre L'ODL.

Il est inconcevable et inacceptable que vous refusiez d’être lu par des citoyens, alors même que vos avis et actions modifient profondément les relations jusqu'ici équilibrées entre les consciences, dans un contexte de pressions exercées ici ou là, et d’entraves régulières à l'esprit et la lettre de la loi de 1905.

 

association "Esprit laïque"

esprit laïque observatoire de la laicite nicolas cadene