Le Burkini à la piscine de Rennes

Le Burkini à la piscine de Rennes (et les élus dans le court bouillon des accommodements déraisonnables) constitue une victoire pour les islamistes, contre laquelle nous devons nous battre.

Le Burkini de piscine est techniquement une aberration. La natation en piscine requiert pour être fluide des vêtements de bain a minima, moulants, qui laissent le corps le plus dénudé possible afin - de surcroît - que la douche qui précède le bain soit hygiéniquement efficace sans requérir de grandes quantités d’eau.

Au delà de ces aspects matériels, la symbolique sexiste de ce carcan de bain est à souligner et à dénoncer inlassablement. Le burkini, comme tous les dispositifs islamiques réservés exclusivement aux femmes, est le porte-drapeau d’un pouvoir politico-idéologico-religieux, l’islamisme, qui conçoit les femmes comme des objets sexuels devant signifier leur «pudeur» (leur non mise à disposition) en cachant leur corps. Cela implique que celles qui ne le cachent pas sont impudiques et à disposition, «passant d’une main à l’autre comme une pièce de deux euros»(Hani Ramadan).

Piscine

Les islamistes envoient en première ligne les femmes musulmanes qui sont sous leur pouvoir (ainsi que les zélées militantes ennemies déclarées de la France) pour imposer visuellement, avec violence, leur conception répugnante des rapports hommes/femmes et la charia. Leur stratégie est diaboliquement simple: ces femmes s’exhibent couvertes d’oripeaux dont ils savent que ce sont des agents provocateurs, et ils dénigrent toute critique en la taxant d’islamophobie et de racisme anti-musulman.

Et ça marche du feu d’Allah chez tous les idiots utiles et les collaborateurs stipendiés des islamistes.

À Rennes, Mme Appéré (membre de l’Observatoire de la laïcité!) et les élus écolos n’ont rien à faire de la natation, de l’hygiène, de l’économie d’eau et de la symbolique antirépublicaine. Leur mission est avant tout de répondre aux demandes émanant des intégristes musulmans, bras armés des islamistes.

En fait, Mme Appéré, comme l’ODL, surveille avec ardeur la laïcité afin qu’elle n’empêche pas les accommodements formulés par les islamistes.

C’est irresponsable, insensé et d’une bêtise sans bornes.

Face à cela, nous devons ériger un barrage.
- D’abord pour protéger en France les femmes et filles issues de familles musulmanes de la pression des islamistes. Comme le disent Les Vigilantes, «En autorisant le port du burkini, les autorités ne protègent plus celles qui ne souhaitent pas porter de vêtements religieux et pouvaient jusqu’alors compter sur règlements et lois pour s’en prévaloir. Ce sont les autorités qui par leur complaisance et même complicité, les vouent aux gémonies des islamistes. C’est un comble !» (*)

- Ensuite, pour protéger notre société et de l’explosion communautaire, et de l’infiltration islamiste qui, de proche en proche, avec l’aide des islamogauchistes, gagne tous les secteurs de vie (crèches, écoles, lycées, universités, recherche, loisirs, alimentation...), formatant les enfants dès le plus jeune âge afin qu’ils résistent à nos valeurs républicaines.

Il faut passer à l’offensive, sans craindre les accusations de racisme, extrême droite et autre islamophobie dont on nous taxe. Ce sont des armes utilisées pour nous faire taire.

Le Burkini à Rennes est un symbole important, c’est pourquoi nous le dénonçons de toutes les manières qu’il est possible.

(*) https://vigilantes2015.wordpress.com/…/burkini-a-rennes-on…/

Monique Plaza adhérente association Esprit Laïque

islamisme esprit laïque islam burkini piscine