Zineb el Rhazoui, burkini et fatwa numérique.

 

Zineb el Rhazoui, burkini et fatwa numérique.

Décidément, l'automne sera textile. Alors que Redouane Faïd vient de se faire arrêter, chez lui au petit matin, suite à une dénonciation pour radicalisation par un voisin surpris de voir défiler des burkas dans son immeuble.
La France abasourdie découvre que la loi de 2010, sur le port de vêtements qui cachent le visage, n'est pas appliquée.

Ceci dit, pas de panique !

Gérard Collomb, qui a attendu le bus pour Lyon une bonne vingtaine de minutes sur le perron de Beauvau, vient seulement de découvrir des " territoires perdus".
Maire de Lyon depuis que je suis né, il n'a pas dû faire le tour des villes du Rhône.
Ah oui, important , il vient de démissionner.

Le 28 septembre, lors de l'émission #punchline sur #cnews, Laurence Ferrari a pour invités un spécialiste politique du nom de Viktorovitch et une journaliste, Zineb el Rhazoui .
S'ensuit une discussion sur le sujet du burkini.
Le sujet est clair et les réponses argumentées.
Le port du burkini et, par extension, le port du voile est-il lié à l'idéologie islamiste ?

Pour bien comprendre ce sujet il faut quelques préalables.Ce type de discussions finit immanquablement par de la mauvaise foi politique.
Ceci n' est pas une pipe, on est chez Magritte, ici.
Le terrorisme religieux n'a donc rien a voir avec la religion.Le radicalisme religieux n'a rien à voir avec le terrorisme.
C'est cyclique, ce genre de reponses sophistiques fait toujours recette pour ceux qui les maîtrisent.
Un instant de gloire fugace qui rend Clément Viktirovitch instantanement célèbre.

Grisé par la victoire, le voici donc qui se répand sur les réseaux sociaux, fier comme Artaban.
Il montre sa vidéo comme une médaille en expliquant que Zineb, c'est une amalgameuse.
Sauf que Zineb el Rhazoui, c'est pas n'importe-qui.
On parle ici, d'une militante des droits de l'homme (et de la femme), d'une militante laïque, d'une citoyenne reconnue pour ses prises de positions éclairées.
Une personnalité forte soumise à une protection policière quotidienne, puisque menacée de mort.
Une protection républicaine ; ici, en France, au 21 eme siecle, on protège une militante des droits de l'homme.

Revenons aux suites de notre émission.
En publiant la vidéo et en lui donnant une couleur singulière, pensant sûrement mettre le coup de grâce à Zineb l'Amazone, Viktorovich a réveillé l'armée des ombres.
Il est devenu le général d'une armée de trolls prête à toutes les digressions pour répandre son venin.
Le panel est large, allant du nom d'oiseau classique aux appels au meurtre, en passant par les traditionnelles accusations de sionisme...
On attend encore une réaction proportionnée du petit politologue ; proportionnée par rapport aux monceaux de haine et à la bouillasse idéologique déversée sur l'honneur de Zineb.

Du troll, du commentateur revendiqué athée mais tolérant avec l'Islam, du militant chevronné anti occident, tous ont répondu à l'appel du Collectif Contre l'Islamophobie en France (CCIF), à signaler au CSA les propos de Zineb.


Il faut rappeler que cet organisme "non religieux" défend presque exclusivement les femmes qui portent le voile.
Ceci n' est pas une pipe non plus !


Le Havre de Savoir de la bonne ville de notre premier ministre, association trouble en lien avec l'islamisme le plus débridé, y va de son petit commentaire. C'est de la science et toujours pas une pipe.


Asif Arif l'avocat du voile, du CCIF, dont un livre a été préfacé par Jean Louis Bianco, patron de l'Observatoire De La Laïcité, qui dépend de Matignon et du premier ministre, ex maire du Havre où officie le Havre de Savoir...

Tout comme le C.R.I France islamophobie ( coordination contre le racisme et l'islamophobie) qui appelle à des plaintes auprès du CSA ,les loups qui hurlent à l'islamophobie, chantent toujours de concert.
Ceci n' est toujours pas une pipe !

Voilà donc Zineb au centre d'une tempête médiatique initiée par "des gens qui ne sont pas religieux et qui n'ont rien à voir avec la religion puisqu'ils ne fument pas la pipe...."
Viktorovich a peut être été nommé "Torquemada", le grand allumeur de bûcher, sans s'en rendre compte ?
Quoiqu'il en en soit, il a lancé une fatwa numerique et est devenu célèbre.

Rappelons que le voile n'est pas interdit en France, que Zineb n'a pas demandé son interdiction, que l'islamophobie n'est toujours pas un délit, que la liberté de expression est un droit inaliénable en France, que la liberté de conscience y est la liberté individuelle maxima, que la charia n'a pas cours sur les terres républicaines et que l'on peut donc librement exprimer son opinion sur le voile, le burkini et même sur le terrorisme.
Dire que ceci est une pipe en fait !

La manipulation de l'opinion à l'aide de ces fatwas numériques, provoquant l'ablation de la liberté de conscience en mettant en danger des personnalités publiques, ça c'est un délit, et, dans certains cas, c'est même un soutien actif aux meurtres.
Demandez donc à Cabu ou Wolinski, leurs opinions sur la question, aux jeunes des terrasses de Paris, aux promeneurs de Nice, aux spectateurs du Bataclan...écoutez leurs réponses...
Vous n'entendez rien ? C'est normal, on a fait taire leur opinion, muselé leur liberté de conscience.
Ça c'est une pipe !

L'association Esprit Laïque soutient Zineb parce-qu'elle défend la liberté de conscience, la liberté d'opinion. Parce-qu'elle fait vivre les valeurs républicaines et défend l'honneur de ceux tombés sous les coups des islamistes dans le monde entier.
Et en particulier en France, elle défend la liberté de conscience, l'égalité des hommes et des femmes et la fraternité hors du cadre religieux de tous les citoyens

Nom d'une pipe, c'est cela la pipe !

république esprit laïque burkini piscine zineb

×