Zineb, sorcière 2018 de la République et de la liberté de conscience.

Décembre, c'est un peu comme Halloween, on continue de chasser la sorcière. Zineb el Rhazoui ne concourait pas à l'élection de Miss France. C'est pas son style ! Elle vient d'être sacrée sorcière de l'année 2018.

Mention Blasphème ! Le must pour alimenter la pompe à intégristes. Depuis, il pleut des messages de soutien.

 Le jury populaire tient à faire savoir qu'il a voté.

Reprenons les termes exacts de ce qui lui vaut les honneurs salafistes et racisto-essentialistes:

" ...Dans les associations de déradicalisation, on va raconter à des radicalisés que l'islam est une religion de paix et d'amour... Qu'il faut pas dire du mal du prophète,...Il faut confronter ces gens idéologiquement : Ce que tu penses là, c'est n'importe quoi,... [ Le radicalisme hein!]"... Puis,  plus loin : "  Il faut que l'islam se   soumette à la critique, qu'il se soumette à l'humour, qu'il se soumette aux lois de la République...au droit français..."

Bravo!!!

Actor studio et tout ! Non seulement la prestation de Zineb est magnifique, tant l'émotion est perceptible, des mots précis et une gestuelle magnifique, mais le fond est un cri du cœur d'une intensité farouche et humaniste. C'est beau !

Zineb, c'est Victor Hugo chez CNews.

Mais... Bah oui mais! Depuis, sur les cendres de la précédente fatwa, dirigée par son contradicteur Viktorovitch à l'occasion du burkini rennais, la fachislamosphère se déchaîne. Il faut éreinter la blasphématrice, la clouer sur une porte de mosquée, la pourchasser comme une Asia Bibi.... Tout y passe, menaces, insultes, appel à la lapidation, menace sur la famille.

 

Insulte zineb

Décidément, l'islam de paix et d'amour ne supporte pas la critique.

En même temps, ça démontre exactement le fond du propos de Zineb, qui confronte avec brio l'islam à la critique. On dirait que le radicalisme n'est pas que chez les Chekatt , mais en libre circulation dans une frange non négligeable de la population.

Ainsi donc les lois de la République ne seraient pas à même de contenir le déferlement d'avanies que subit notre Marianne ? Je suis sûr que le papa du gentil Cherif de Strasbourg, qui nous assurait pouvoir dénoncer son fils en cas de radicalisme , est en train de signaler sur Pharos, les déviants de l'islam et de paix et surtout d'amour.... Ou même que le futur grand imam macroniste Tareq Oubrou rédige à l'instant même un hadith de protection pour Zineb!

Tous ces bons républicains, titulaires du badge, " musulmans de la France qu'on aime" doivent être en train de monter une association de déradicalisation de trolls salafistes grâce à la taxe halal promise par l'Etat.

L'imam Barjafil a déjà appelé France Télévisions pour expliquer que le blasphème n'existe pas, qu'en France il n'a plus cours, que les femmes ça se respecte ici, que la loi républicaine est super cool et que la laïcité ça sert à récupérer du pognon pour les mosquées écolos.

Je suis sûr qu’Aurélien Taché va nous faire un numéro de claquettes pour porter aux nues notre Zineb, et même que le ministre du culte Christophe Castaner va payer les heures sup des flics du renseignement pour attraper des vilains commentateurs du web qui harcèlent  notre "diseuse de bonne République". Nan, je déconne les gars! C'était pour rire...

48387269 521513178349927 4048921860996333568 n

 Le blasphème est de retour, et la loi islamique est donnée par plein d'imams autoproclamés et même des imamettes. La Charia des consciences est en marche, sous le bouclier à trou de la laïcité. Des trous lentement percés par un Etat défaillant .

" L'église chez elle et l'Etat chez lui" disait Hugo.

Mais ça c’était avant internet, où les muezzins chantent les louanges de la charia à chaque tweet. " Le blasphème est revenu, Hallelujah, hamdoullila". Pauvre liberté de conscience, alors même que c'est le pilier de notre vie en communauté nationale, la voici violée par des préceptes d'un autre âge sans que rien ne vienne enrailler sa course. Même par ceux qui font les jolis pour renouer les liens entre Etat et culte.

D'ailleurs? Où sont donc les officiants de l'Observatoire de la laïcité ? Ne peuvent-ils rien pour apaiser cet islam qui déborde d' amour et de paix? Pour déradicaliser les déviances de la future religion d’ Etat ? Une bulle laïque de Matignon et de l'observatoire peut-elle être envisagée pour protéger l'Amazone de la République qu'est Zineb?

La réforme de la loi de 1905, repoussée pour cause de gilets jaunes, de grève de police, de manif de retraite, de grogne de smicards permettrait-elle de maintenir le radicalisme grâce à " l'islam de France" ?

Nan, c'est plus simple de coller une protection rapprochée à la liberté de conscience! C'est plus simple de faire de Zineb une martyre de la République. C'est plus simple de ne rien faire et de prier. "Un mandat c'est 5 ans, pourvu que ça tienne, pourvu que ça tienne, pourvu que ça tienne... "

Moi je soutiens Zineb, je défends la liberté de conscience, je défends la République, contre l'obscurantisme ,mais aussi contre les pleutres, les calculateurs et les incapables. Parce que?

 Parce que je suis laïque, républicain et fier de l'être !

 Inch'Zineb, Inch'République!

 

islamisme esprit laïque islam zineb conscience