Posts by maltwhiskey

Retour vers le futur, code du travail.

Retour vers le futur (en ouvrant de temps en temps son code du travail) : À propos du jugement rendu le 15 janvier dernier, condamnant le transporteur T2C à réparer le licenciement d’un chauffeur qui refusait de serrer la main de plusieurs collègues femmes.
 

On peut -et même il faut - tout à fait comprendre les réactions passionnées que suscite ce genre de décision de justice. Pour autant, le temps presse. Il devient alors essentiel de comprendre ce qui ne va pas, pour de ne pas être systématiquement dans la réaction qui induit une posture inefficace, purement défensive. Puis des erreurs grossières, qui se renouvellent. S’il est légitime de se montrer critique envers l’institution judiciaire, particulièrement le conseil de prud’hommes, les dysfonctionnements n’expliquent pas tout et certainement pas ce jugement du Conseil de Prud’hommes de Clermont Ferrand rendu le 15 janvier dernier.

En l’espèce actuelle, il n’est pas tout à fait interdit d’observer que la gestion de cette affaire par l’employeur relève, ici, d’une légèreté incroyable qui a permis à un islamiste de pavaner en transformant son procès en un énième cirque médiatique - et encore, T2C échappe à l’humiliation de la nullité-réintégration - . Ainsi, par la grâce d’un employeur (1) qui oublie un principe élémentaire (2) et ne pouvait qu’échouer en invoquant un motif inefficace (3), on donne des bâtons pour se faire battre. Comprendre. Pour éviter que cette situation ne se reproduise trop souvent. Car à vrai dire, ça en devient gênant s’agissant d’entreprises qui, à l’opposé des petites PME, possèdent largement les moyens de remettre en cause leur pratique du droit social.

Yassine bellatar ou le pitre rit! (billet ironique)

Yassine bellatar ou le pitre rit!

Le comique troupier de la Macronie est en garde à vue! Lui, le rigolo de service devenu conseiller spécial du président sur les questions de banlieue, cet animateur de radio et féru de stand'up qui chauffait les salle pour le CCIF, est interrogé comme un malpropre dans les locaux de police républicaine.

Fini les contrepets, les tartines rigolardes, et les bidonnages entre potes, au pain sec et à l'eau, le rigolo! "Je m'voyais déjà en haut de l'affiche", à l'affiche du débat Zemmour/ Bellatar dans le combat essentialiste organisé par Pascal Praud. Un truc, comme au bon vieux temps de la télé de papa, où on organisait chez Paul Amar la rencontre Tapie/ Lepen, avec le même déshonneur ... la disgrâce.

Continue reading

Tuerie de masse en Nouvelle Zélande.

Tuerie de masse en Nouvelle Zélande.

A cette heure, on annonce plus de 40 morts dans deux mosquées du pays. Un " nationaliste australien" armé de fusils d'assaut et d'une GOpro a fait un carton dans le cheptel de Dieu. Aux premières informations, ce type lié à l'extrême droite anti immigration en Australie aurait visé spécifiquement la communauté musulmane.

Pas d'amalgame c'est sûrement un déséquilibré…sauf qu'on n’est pas en France.
En Nouvelle Zélande, pas de french sécularism... Pas d'indivisibilité.

Le multiculturalisme est la règle, la coexistence le but. C'est le modèle anglo-saxon qui est le cadre de cette tuerie.
C'est la face cachée de la pensée que portent nombre de coexistants, ici en France. Ce drame humain illustre la dérive que les républicains laïques dénoncent avec acharnement. Alors que la République, philosophiquement ne reconnaît qu'une seule communauté, nationale et citoyenne, de dangereux idéologues nous poussent vers la partition, qui est le modèle qu’illustre cet attentat.

Du moment où ma conscience politique a émergée,

Du moment où ma conscience politique a émergée, j’ai toujours été de gauche. La solidarité sociale, l’amélioration des conditions de travail, la nécessité de réguler le marché ou de compenser ses effets négatifs sur la société ont toujours été pour moi des évidences.


J’ai développé une indifférence naturelle à la possession de marqueurs sociaux de « réussite », (grosse bagnole, pépée siliconnée) et un anti cléricalisme virulent, rompant ainsi avec le fervent catholicisme familial.

Le terrifiant Aurélien Taché

Le terrifiant Aurélien Taché...

Cible de critiques en islamo-gauchisme, ce député LREM aime à s'en défendre avec des phrases chocs. Avec sa tête de premier communiant, il vient sur le plateau de "C'l'hebdo" pour éclairer le débat face à Zineb.

Rappelons que Zineb est habité par un Esprit républicain sur lequel il est difficile de revenir tant la clarté du propos entre en résonance avec une société qui entend encore se revendiquer laïque. Ce qui lui vaut des séquences de tir au pigeon odieuses, mélangeant insultes et menaces.

Voilà le cadre qu'a souhaité Ali Badou pour traiter la question de l’hidjab de Decathlon.

On passera sur la pauvre tentative de réintroduire cette question dans le champ laïque par le député, afin de discréditer la journaliste républicaine. Puisque sur le fond l’hidjab n'entre pas dans la prise en compte de la loi de 1905. Mais c'est une méthode connue pour nourrir les trolls qui s'excitent à l'évocation de la laïcité en France.

Continue reading

Le puzzle anti-laïque.

Le puzzle anti-laïque.

De loin, on sent que la société évolue sur les questions laïques. Que les mots changent, que des mutations s'opèrent. La laïcité, c'est ce truc en plus qui rend la France si particulière. Mais c'est aussi un truc incomparable, une philosophie de vie, garantie par les institutions françaises qui permet à chaque français de se définir par autre chose que la religion ou la croyance.

C'est une philosophie qui permet de faire partie d'un bloc souple, un ensemble de citoyens ayant des conceptions différentes de vie et de pensée. Une huile tiède qui facilite les rapports avec ses concitoyens. Un ciment qui lie chaque individu avec son prochain, en permettant d'amorcer des relations avant tout, sociales. C'est un socle commun de rapports avec l'autre, une convention sociale.

Un "esprit" laïque !

Fatigue..

Fatigue....

D'un côté nous avons James Watson co-découvreur de la structure ADN qui après avoir déjà épinglé en 2007 récidive en divaguant sur l'infériorité génétique des noirs.
Voilà ce qu'il disait en 2007 et qu'il a confirmé en 2019 :
"profondément pessimiste pour les perspectives de l’Afrique» parce que «toutes nos politiques sociales sont basées sur le fait que leur intelligence est la même que la nôtre alors que tous les tests prouvent que ce n’est pas vrai».
«toute personne ayant travaillé avec des employés Noirs voit bien que ce n’est pas vrai».

De l'autre côté, nous avons un pâtissier à Lyon qui nous ressort les "têtes de nègre", grosses lèvres, nez épaté (caricature colonial du noir) et qui décide de les appeler "mamadou"....Je vous laisse le soin de constater "l'évolution" du machin.

Il faut en finir avec ça !!!

Il faut en finir avec ça !!!

Je fais toujours partie de ceux qui ont compris les motivations des gilets jaunes. Les causes économiques, sociales, et la foutue condescendance politique qui augmente le ressentit qu'envoie une classe politique qui flirte avec la détestation de classe.

Plutôt que d'entendre, dès le départ, ce qui montait de la province et en particulier des sous-préfectures rurales, le gouvernement a renvoyé les pouilleux dans leurs barres. Avec la morgue du chef de classe.

Il tient sans doute à maintenir le feu citoyen jusqu'aux élections européennes, maintenant que 13 semaines d’affilées, les pavés sont arpentés par des gilets fluo. On pourrait croire à tort que ce sont les mêmes qu'au début, partout, et chaque week-end.

Continue reading

Pour en finir avec l'article 1er de la Loi de 1905.

Pour en finir avec l'article 1er de la Loi de 1905.

Non, l'article majeur de la loi de 1905 , ce n'est pas " le droit de croire ou de ne pas croire", mais" la République assure la liberté de conscience".

Et ce n'est pas du tout la même chose!

1) " la République assure la liberté de conscience" à l'ensemble des citoyens sans définir de cultes, de croyances, et sans mentionner de religions ou encore de rites. Cet article exclut de fait les mouvements collectifs, pour ne s'attacher qu'à une définition large de la conscience.

2) " la République assure la liberté de conscience" n'impose pas de droits, ni même de devoirs aux citoyens en tant qu’individus, mais place l'organisation républicaine au dessus des consciences pour assurer une liberté universelle et individuelle.

Continue reading

Le pape et les émirs

Le pape et les émirs.

Une visite interreligieuse se déroule en ce moment même dans les Emirats. François 1er vient faire la démonstration de son ouverture vers les autres cultes au nom de Dieu. On dirait une carte postale, une image d'Épinal. Mais sur le fond... Que peut bien promettre cette promenade oecuménique?

Quand deux blocs aux identités si différentes s'entendent pour se rejoindre et prier sous les mêmes cieux, il devient évident que la question n'est pas que théologique. Le chef de l'église romaine, titulaire de l'âme des européens, visitant les wahhabites sur leurs terres, l'image est trop belle pour qu'elle ne serve que Dieu.

Continue reading