republique

lettre au president

Monsieur Le Président,

en France, tout français n'a qu'un seul représentant, c'est La République indivisible et Laïque, où nous avons déjà élu son responsable: Vous, Monsieur.

Et mon cœur laïque de ce jour, pourtant née de confession musulmane, ne peut accepter cette division du Pouvoir.

Et en tant que personne qui a lu le Coran dans sa racine, je refuse que vous me désigniez un de ces représentants. J'ai mon propre cerveau pour lire un Livre et méditer ses mots; Je n'ai, en ce sens, aucun représentant à avoir sur ma foi, ou sur son contrôle.

Aussi, Monsieur Le Président, étant donné que le sujet vous anime, sachez que les représentants de l'islam que vous désignez, suivent les Hadiths, ce qui est interdit dans le Coran à la sourate 31 verset 6, parce-qu'ils "égarent".


Alors voyez Monsieur, Femme Laïque que je suis, je n'ai pas besoin de leurs sciences pour lire et comprendre des mots, et leurs sens. Qu'ils suivent eux-mêmes déjà le Coran, au lieu de tourner le dos à ses versets, comme indiqué à la sourate 31 verset 7.

Cher Monsieur Le Président de MA République, je vous prie de bien vouloir observer la pérennité de la Loi de 1905, et d'en être le Garant, afin d'apaiser mon âme qui vibre au son de la Liberté, l'Égalité, et la Fraternité Universelle.

J'aime la France des Lumières, et je ne peux accepter que l'Obscur lui fasse ombre.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur Le Président, mes sentiments les plus respectueux.

Bien à vous,

Une Mère, qui veut voir grandir son fils avec Lumières dans ses yeux.

Retour vers le futur, code du travail.

Retour vers le futur (en ouvrant de temps en temps son code du travail) : À propos du jugement rendu le 15 janvier dernier, condamnant le transporteur T2C à réparer le licenciement d’un chauffeur qui refusait de serrer la main de plusieurs collègues femmes.
 

On peut -et même il faut - tout à fait comprendre les réactions passionnées que suscite ce genre de décision de justice. Pour autant, le temps presse. Il devient alors essentiel de comprendre ce qui ne va pas, pour de ne pas être systématiquement dans la réaction qui induit une posture inefficace, purement défensive. Puis des erreurs grossières, qui se renouvellent. S’il est légitime de se montrer critique envers l’institution judiciaire, particulièrement le conseil de prud’hommes, les dysfonctionnements n’expliquent pas tout et certainement pas ce jugement du Conseil de Prud’hommes de Clermont Ferrand rendu le 15 janvier dernier.

En l’espèce actuelle, il n’est pas tout à fait interdit d’observer que la gestion de cette affaire par l’employeur relève, ici, d’une légèreté incroyable qui a permis à un islamiste de pavaner en transformant son procès en un énième cirque médiatique - et encore, T2C échappe à l’humiliation de la nullité-réintégration - . Ainsi, par la grâce d’un employeur (1) qui oublie un principe élémentaire (2) et ne pouvait qu’échouer en invoquant un motif inefficace (3), on donne des bâtons pour se faire battre. Comprendre. Pour éviter que cette situation ne se reproduise trop souvent. Car à vrai dire, ça en devient gênant s’agissant d’entreprises qui, à l’opposé des petites PME, possèdent largement les moyens de remettre en cause leur pratique du droit social.

Tuerie de masse en Nouvelle Zélande.

Tuerie de masse en Nouvelle Zélande.

A cette heure, on annonce plus de 40 morts dans deux mosquées du pays. Un " nationaliste australien" armé de fusils d'assaut et d'une GOpro a fait un carton dans le cheptel de Dieu. Aux premières informations, ce type lié à l'extrême droite anti immigration en Australie aurait visé spécifiquement la communauté musulmane.

Pas d'amalgame c'est sûrement un déséquilibré…sauf qu'on n’est pas en France.
En Nouvelle Zélande, pas de french sécularism... Pas d'indivisibilité.

Le multiculturalisme est la règle, la coexistence le but. C'est le modèle anglo-saxon qui est le cadre de cette tuerie.
C'est la face cachée de la pensée que portent nombre de coexistants, ici en France. Ce drame humain illustre la dérive que les républicains laïques dénoncent avec acharnement. Alors que la République, philosophiquement ne reconnaît qu'une seule communauté, nationale et citoyenne, de dangereux idéologues nous poussent vers la partition, qui est le modèle qu’illustre cet attentat.

Le terrifiant Aurélien Taché

Le terrifiant Aurélien Taché...

Cible de critiques en islamo-gauchisme, ce député LREM aime à s'en défendre avec des phrases chocs. Avec sa tête de premier communiant, il vient sur le plateau de "C'l'hebdo" pour éclairer le débat face à Zineb.

Rappelons que Zineb est habité par un Esprit républicain sur lequel il est difficile de revenir tant la clarté du propos entre en résonance avec une société qui entend encore se revendiquer laïque. Ce qui lui vaut des séquences de tir au pigeon odieuses, mélangeant insultes et menaces.

Voilà le cadre qu'a souhaité Ali Badou pour traiter la question de l’hidjab de Decathlon.

On passera sur la pauvre tentative de réintroduire cette question dans le champ laïque par le député, afin de discréditer la journaliste républicaine. Puisque sur le fond l’hidjab n'entre pas dans la prise en compte de la loi de 1905. Mais c'est une méthode connue pour nourrir les trolls qui s'excitent à l'évocation de la laïcité en France.

Continue reading

Le pape et les émirs

Le pape et les émirs.

Une visite interreligieuse se déroule en ce moment même dans les Emirats. François 1er vient faire la démonstration de son ouverture vers les autres cultes au nom de Dieu. On dirait une carte postale, une image d'Épinal. Mais sur le fond... Que peut bien promettre cette promenade oecuménique?

Quand deux blocs aux identités si différentes s'entendent pour se rejoindre et prier sous les mêmes cieux, il devient évident que la question n'est pas que théologique. Le chef de l'église romaine, titulaire de l'âme des européens, visitant les wahhabites sur leurs terres, l'image est trop belle pour qu'elle ne serve que Dieu.

Continue reading